Question fréquentes

Faqs

Aperçu des interrogations les plus récurrentes. Pour tout renseignement supplémentaires, vous êtes invité à contacter un gestionnaire de compte.

Votre gestionnaire de compte vous assiste pour la circonstance. Il réalisera un audit primaire de votre situation patrimoniale, afin de définir un profil d’investisseur, qui lui permettre de cibler quels sont les produits qui correspondent le plus à votre réalité et vos attentes.

Dès lors que les réglementations sont homogénéisés entre les pays membres de l’Union Européenne, les mécanismes de garantie d’un livret de placement émis par une banque Belge, par exemple, sont exactement les mêmes que ceux de votre établissement bancaire français. Les capitaux sont collectés sur un compte ségrégué qui est strictement distinct du compte courant d’Alfa, et imperméables aux aléas potentiels de l’entreprise, et les capitaux sont garantis, à hauteur de 100.000 Euros par compte, par le Fonds de Garantie des Dépôts et de Résolution (FGDR).

Globalement, un effort particulier a été mis en oeuvre par Alfa afin de proposer des produits de placement qui permettent une certaine flexibilité quant à l’accès au capital. Certains de nos produits ne comprennent absolument aucune durée d’indisponibilité, d’autres, du fait de nos contreparties ou de la nature du produit, impliquent un durée minimale de 6 mois ou un an. Cela reste bien en deça des 3 ans requis sur une assurance-vie traditionnelle. Votre conseiller Alfa ne manquera pas de vous indiquer cette donnée pour chacun des produits qu’ils vous proposera.

C’est là l’une des valeurs ajoutées les plus prononcées d’Alfa : il n’y en a pas, le client est libre d’investir le montant de son choix, dans la mesure du raisonnable. Certains émetteurs de livrets néanmoins nous imposent un certain minimum, généralement pour des produits à plus forte valeur ajoutée en matière de rendement.

Les performances de nos fonds ne sont pas différentes de celles de n’importe quel établissement bancaire, y compris en France. Ce sont les taux de reversement qui sont plus importants, pour diverses raisons : concurrence accrue à l’échelon européen, absence d’un réseau d’agences à entretenir, fiscalité luxembourgeoise avantageuse…

A cette question, le lecteur pensera forcément à des raisons d’ordre fiscal, mais ce serait réducteur. Le Luxembourg est au coeur de l’Europe, et entretient une culture et une tradition bancaire anciennes qui sont l’essence de nos effectifs.

Chaque cas doit bien entendu être étudié individuellement. Mais les revenus de placement au Luxembourg sont encadrés par la convention bilatérale franco-luxembourgeoise qui instaure le principe de non double imposition. L’impôt est donc prélevé à la source par Alfa, et les rendements présentés sur les documents commerciaux ou contractuels sont nets d’impôt.

Les clients des banques ont tendance à croire que leur banquier est leur « gestionnaire de patrimoine ». Il n’en est rien. Un gestionnaire de compte bancaire est un représentant de la banque, qui ne commercialise QUE les produits de la banque, même quand ces derniers ne sont pas les plus compétitifs. Alfa est absolument indépendant de toute entité financière et sélectionne les produits qu’il commercialise en toute indépendance, sur le seul et unique critère de leur compétitivité.

Alfa est une structure familiale, à capital exclusivement privé, et absolument indépendante de toute entité financière. La société appartient à son dirigeant, et a financé son développement, ces 14 dernières années, uniquement avec ses fonds propres, pour préserver la plus stricte neutralité et la plus réelle solidité financière.

Consultation gratuite et sans engagement